Welcome

Le dégagement qu’est ce que c’est ? (Dégagement 180 euros)

L’enquête est gratuite, voici ce que comprend le tarif suivant :

Etape 1

1/ Dégagement de l’entité ou du problème négatif (entité, démon, âme errante, malédiction, portail, etc)

2/ Passage des défunts

3/ Vérification de l’harmonie énergétique du lieu.

4/ Soins quantiques et équilibrages des chakras, nettoyage de l’aura, nettoyage et équilibrage des méridiens énergétiques de la personne, des membres de la famille et des animaux.

5/ Purification et pose d’un sceau de protection dans le lieu

6/ Appel d’environ 25mn suite aux soins afin de faire prendre connaissance à la personne des actes exécutés.

7/Protocole d’entretien des actes, fait par l’équipe, fourni

Etape 2

Les conseils à la protection en visio par la suite avec les guides de Lumière (1h)

Etape 3

Suivi sur un mois une fois par semaine (15 min à l’écrit sur messenger)

C’est le quoi le dégagement ?

Lorsque l’on parle de dégagement, le terme n’est pas toujours très bien compris.

Alors pour éclaircir les choses, voici un article qui permettra à tout le monde de bien saisir les raisons d’un dégagement, son influence dans les vies, et les règles à suivre pour qu’il ne serve pas à rien et que son action perdure dans le temps.

Tout d’abord, un dégagement n’est pas anodin. Il représente une prise de risque pour celui qui s’y attelle, une dépense d’énergie non négligeable, et un long travail en amont. Travail sur ses connaissances, mais aussi sur soi, je m’expliquerai là-dessus plus bas.

A quel moment parle-t-on d’un dégagement ?

Il y a une grande différence entre la purification et le dégagement.

La purification est nécessaire lorsque des énergies négatives, des larves de petite taille et sans conscience, des blocages énergétiques se trouvent dans l’habitat. Il s’agit d’un geste récurrent, voire hebdomadaire, qui permet de nettoyer la maison, comme on le fait dans le monde matériel avec un balai et un aspirateur, ou bien encore sa vaisselle.

Le dégagement, lui, implique la présence d’une entité ou d’un démon. Vous l’avez compris, cet acte a pour but de faire partir le parasite de son habitat ou de son corps. Contrairement à la purification, le risque d’avoir un être résistant ou belliqueux en face de nous est grandement amplifié, et il vaut mieux savoir ce que l’on fait.

Les manifestations dans une maison ne sont pas forcement le fait d’une entité. Il faut tout d’abord écarter les raisons purement physiques et logiques (poutres qui travaillent, courants d’air, tuyauterie ancienne, lieux propices aux micro tremblements de terre, etc…), et si les manifestations sont belles et bien paranormales, il faut savoir QUI les provoque. On ne va certainement pas envoyer n’importe qui dans le bas astral !

Imaginez-vous : décédé, seul, et tellement effrayé par ce qui vous arrive que vous êtes prêt à chercher de l’aide à tout prix. Finalement après quantité d’efforts, vous parvenez à vous faire remarquer, et au lieu de trouver de l’aide, et quelqu’un d’assez sympa pour vous aider à trouver la lumière, BIM ! vous prenez un shoot dans les dents, une porte s’ouvre, mais celle-là vous mène direct au milieu des démons et autres joyeusetés. Je vous laisse imaginer ce qui vous y attend, et surtout, demandez-vous si vous l’avez mérité.

C’est ce qui arrive lorsqu’un médium, ou néophyte un peu sensible, ou encore les personnes qui pensent tout savoir sur le monde invisible, décident de purifier comme des sauvages sans avoir pris la précaution de s’informer vraiment sur ce qui cause une manifestation.

C’est pourquoi il faut faire attention lorsque l’on parle de dégagement. Si une entité est détectée, le combat commence. Il existe plusieurs façons d’opérer. Parmi elles, le dégagement à distance ou celui directement sur place. Les techniques sont très différentes, mais le résultat est le même. Il peut arriver que dans certains cas, les dégagements ne puissent se faire à distance, auquel cas, il faudra que le médium se déplace jusqu’à l’habitation touchée, afin d’avoir plus de visibilité sur ce qu’il fait, et une action plus chirurgicale. Mais ça, c’est au médium exorciste de le décider.

Une fois que cet acte est terminé, l’entité ne peut plus revenir sur les lieux. Elle est, sauf cas particuliers, définitivement écartée du milieu.

La théorie du vase vide/ vase plein :

Sachez que l’Univers/ la Nature n’aime pas le vide. En dégageant l’entité, l’exorciste provoque un vide énergétique à l’endroit-même où l’entité vivait (murs, objet, chakra… et souvent tout ça à la fois). Il faut absolument combler ce vide le plus vite possible. Et ça, ça n’est pas le travail du médium. C’est le travail de la personne qui vient d’être libérée.

Pourquoi ? Déjà parce qu’il s’agit là d’un long travail quotidien qui demande une présence impliquée dans ces lieux (Le médium lui transmet les outils adaptés et c’est à la personne concernée d’entretenir les bienfaits des actes accomplis par le médium). Il s’agit de la maison d’une personne qui a demandé de l’aide, et qui a payé pour cet acte, le plus souvent.

Il serait dommage, une fois le danger passé, de croire que tout est terminé et qu’il n’arrivera plus rien : c’est faux ! Le vide se remplira dans tous les cas. Et les brèches, les blessures et les trous énergétiques causés par l’entité ne se refermeront pas aussi vite qu’on le voudrait. Si on ne purifie pas correctement, qu’on ne nettoie pas, qu’on laisse ces blessures à l’abandon, et qu’on ne fait rien pour se protéger, elles se rempliront…. Avec l’aide d’une nouvelle entité qui aura trouvé là une super occasion d’emménager. C’est un cercle sans fin.

On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on gagne !

Une entité s’en va, une autre arrive. Et il arrive souvent que la nouvelle soit plus revêche que l’ancienne, cause de plus gros dégâts, et se méfie des réactions de son nouvel hôte, pour couronner le tout. Oui parce-qu’elles ne sont pas aussi débiles que ça, et un dégagement, ça laisse des traces.

Pour éviter de nouveaux visiteurs, nettoyons !

La seule parade pour éviter cela, c’est de prendre des habitudes nouvelles, et d’accepter d’avoir une discipline autour du nettoyage des corps énergétiques, des lieux et de son habitat. Si vous vous contentez de « consommer » de l’exorcisme sans vous impliquer dans la cicatrisation qui va demander du temps et de la patience, alors ne demandez pas du tout. Les démons dangereux, ça existe. Les entités qui rameutent des potes… ça existe aussi.

Un médium DOIT vous donner les conseils nécessaires à votre libération totale.

S’il se contente de venir chez vous, psalmodier 3 prières, et brûler un encens avant de vous prendre 150 euros et de se tirer de chez vous, alors attendez-vous à n’avoir que quelques jours de paix.

S’il vous donne des conseils, des noms d’encens, un protocole à suivre pour purifier, alors ne laissez pas votre flemme ou votre nonchalance prendre le dessus….. si vous faites ça, attendez-vous a n’avoir que quelques jours de paix. Parce que ça reviendra. Et peut-être plus fort encore.

Si vous vous appliquez à respecter le protocole à la lettre, vous serez libéré, et durablement, voire définitivement.

Veillez également à vous rassurer et à avoir confiance en l’acte accompli. L’être humain ayant un pouvoir créateur très puissant, il est capable de générer la copie d’une entité par ses propres peurs et les manifestations associées. Ainsi vous êtes capable de créer un dopplegänger de l’entité déjà supprimée. Donc restez calme et serein et profitez de ce que le médium aura accompli.

Au sujet de la préparation d’un exorciste :

Au début de cet article, je vous le disais, le dégagement demande un long travail en amont. On ne s’improvise pas exorciste, et AUCUN exorciste ne peut affirmer qu’il ne fait aucune erreur. Le but est de limiter ces erreurs grâce à la pratique, à la remise en question et aux enseignements que des guides spécialisés ( je parle des guides de Lumière, pas d’ouvrage à acheter sur le net..) leur offrent et aussi grâce à une véritable curiosité sur le monde astral.. le beau comme l’horrible.

Mais il ne suffit pas d’avoir lu et appris les techniques. La remise en question dont je parlais, est d’une importance extrême. Il faut être capable d’accepter qu’on a pu se tromper. Il faut être capable de s’harmoniser avec son ego pour comprendre ses erreurs. Il faut être capable de changer son fusil d’épaule, même si cela remet en cause toute une série de choses qu’on pensait acquises.

Il faut être capable d’assumer ses faiblesses…

Si cette phase n’est pas acceptée, et que l’exorciste tombe sur un démon un peu plus costaud que les autres, lui n’hésitera pas une seconde à se servir de ce manque de discernement.

Voilà pourquoi le dégagement n’est pas une capacité que tout le monde peut employer sans en subir les conséquences. Voilà pourquoi lorsqu’un médium exorciste accepte d’aider une personne, la moindre des choses est que cette dernière respecte celui qui agit pour elle. Et le respect, c’est d’abord se plier au protocole que le médium conseille.

Nota bene: Tout acte non respecté et non payé (monétairement ou avec un autre mode de compensation) octroie à la personne aidée une dette karmique à l’univers. A vous de voir si vous voulez la payer plus tard….

Alicia HAMIMI et Anne MULLER