Welcome

L’ascèse

L’ascèse est une discipline volontaire du corps et de l’esprit cherchant à tendre vers une perfection visant à l’ascension spirituelle. L’ascèse pousse à la maitrise de Soi.A travers les religions et les cultures, la Lumière à mis à notre disposition différentes formes d’ascèse pour atteindre l’Éveil spirituelle. Certaines d’entre elles vous correspondront et d’autres non. A vous de voir celle qui vous correspond.

  • La méditation : permet une libération du corps et de l’esprit afin d’atteindre l’état de kundali.
  • Le sport méditatif : tai-chi, chi kong, yoga : Permet une libération des énergies pour une circulation obtimal. Cela permet éga
  • Les arts du combats : Permet la dicipline du corps associé à la puissance de l’esprit
  • Le jeune : La privation doit permettre une réflexion auto-suggestive sur ce qui est un bon comportement ou non dans la vie de chacun et de se remettre en question dans ses pratiques y compris de la foi. Elle permet notamment de réfléchir sur la notion d’excès qui quelque soit le domaine nous devient néfaste. Elle permet également au corps de purger les énergies négatives pour repartir sur des bases saines.
  • La sexualité sacré : Permet de se connecter aux pouvoirs de la terre mère nourricière et d’amplifier son pouvoir créateur.
  • Le chant sacré : Permet de travailler la vibration de nos corps subtiles et d’installer un état (guérison, bien être, joie, etc.)
  • La contemplation : Permet de vivre dans l’instant présent quelque soit le lieu ou le moment. Prenez le temps de vivre.

Selon Platon tous devrait « s’exercer à la justice et aux autres vertus » afin de pouvoir acquérir compétences, vertus et excellences.

L’ascèse c’est une manière philosophique de vivre dans son quotidien. La discipline mentale ou physique dois être établi de manière constante et évolutive afin de permettre à l’âme d’ascensionner. La maîtrise des pensées et des instincts nous libère de la tyrannie des états d’âmes mouvementés. Ainsi l’ascèse nous offre une paix et une liberté intérieures que seul nous même avons le pouvoir de nous conférer.

Bien sur l’absence de passions : le refoulement de pulsions destructrices et source de souffrance comme la colère, la peur, l’envie et la haine, et dans le meilleur des cas, le détachement de toutes stimulations liée à la sensibilité est complexe. C’est un travail long qui ne concède aucuns relâchements.Lorsque vous réussissez à atteindre cet état de plénitude parfait en l’absence de trouble dans une tranquillité d’esprit et de corps c’est la que vous touchez du dois le Divin en vous. C’est cet état que vous devez veillez à préserver et à entretenir pour être en accord votre Moi supérieur.

C’est dans cette état que vous êtes ce que vous êtes.Ne baissez jamais les bras nous sommes tous capables de réveillez le Divin en nous.La lumière crois en nous montrons lui qu’elle à raison !

Alicia H

Nota Bene :La révolution mondiale et les terribles sacrifices qu’elle suppose ne devaient apporter qu’un bienfait : « Empêcher que la précarité tout artificielle de la condition sociale ne voile la précarité réelle de la condition humaine ». Simplement, pour Breton, ce progrès était démesuré. Autant dire que la révolution devait être mise au service de l’ascèse intérieure par laquelle chaque homme peut transfigurer le réel en merveilleux, « revanche éclatante de l’imagination de l’homme ». Camus, L’Homme révolté,1951, p. 124.

#enquetedelumiere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *