Welcome

Un autre regard sur … His Dark Materials

Un Autre Regard est une chronique sur la fiction : cinéma, série Tv, manga, animé, etc.

Cette rubrique n’est pas une critique classique. Elle permet d’appréhender une œuvre sous un autre angle… une approche ésotérique, fantastique de nos productions dans le « divertissement » et la « fiction » et y amener une réflexion personnelle.

Dans cet article, nous allons parler de l’adaptation en série TV de His Dark Materials ou A la croisée des mondes, trilogie de Philip Pullman.

La 1ère saison de cette adaptation produite par HBO et la BBC narre les aventures de Lyra Belacqua, dans un monde ressemblant au nôtre où les êtres humains sont accompagnés de leur daemon, leur ame sous une forme animale. Lyra fera face au sombres secrets et agissements du Magisterium, obédience religieuse puissante. Cette organisation religieuse cherche à assoir sa position écrasante sur la société n’hésitant à utiliser des exactions proches de notre Inquisition.

Les connaissances Limitantes

L’emprise des dogmes religieux dans les mœurs terrestres est matérialisée par l’omniprésence du Magisterium. La morale et le bien-pensant sont imposé par cet organe exécutif. Les populations sont habituées à une vision du monde dont il est difficile voire impossible de se soustraire sans être à contre-courant dans la société ou un marginal. Dans la série, ces groupes d’indigents sont représentés par les Gitans qui sont mal vus de tous car en marge dans la population.

La Religion et ses dérives

Elle a une place prépondérante dans la série. Cela est perceptible par la vision de l’univers. Le Magisterium en est la représentation de son extrémisme dans sa recherche à l’éradication du Péché, impitoyable et crue.

La Poussière

Beaucoup plus présente chez les adultes, sa carence chez les enfants témoigne de leur innocence et de leur pureté dans le monde.La Poussière se « dépose » sur les créatures conscientes et les objets ayant reçu de l’homme une volonté d’amélioration.Un matériel de base ne l’attire pas. Par contre un objet confectionné par la main de l’homme avec ce même matériel la capte et provoque sa réaction…On peut voir en la Poussière, une métaphore à la connaissance qui permettrait de grandir, mais jusqu’ou, vers l’Éveil ? La Lumière ?

Elle serait « mauvaise » selon l’autorité religieuse, du monde de Lyra, inquiète de sa propagation. Lyra comprend par la suite que la Poussière est « bonne ». Selon Pullman, c’est « la totalité de la sagesse et de l’expérience humaine ».

En tant que matière consciente, elle est capable de communiquer, via des objets, comme l’aléthiomètre de Lyra.Invisible à l’œil nu, elle n’est perceptible par certaines créatures.

Les univers parallèles

Le monde de Lyra est sensiblement similaire au notre dans les années 1960. Par contre au cours de la première saison, on découvre que notre monde, celui où vous lisez cet article existe. Mais ce n’est pas tout, il existerait une infinité d’univers différents dont celui des « Anges », du monde des morts, parallèles les uns aux autres liés par la Poussière. Ces mondes juxtaposés ne seraient pas sur les mêmes vibrations mais certaines zones très proches permettraient le passage d’un univers à l’autre.

Le niveau de condensation de Poussière donnerait la forme aux entités et à leur monde. Ainsi les Anges y seraient les bene elim, signifiant « fils de Dieu ».

La gestion de l’âme, du corps et de l’esprit est dans chaque monde redéfini. Dans le monde de Lyra, les humains sont accompagné de Daemon qui sont la manifestation réel de leur Moi supérieur (âme). A chaque instant les Daemons sont reliés à l’humain, s’y rattachant notamment par une corde faite de Poussière. Si celle-ci est brisé l’humain se voit privé de son âme. Le corps et l’esprit continue de subsister et de errer puis finira par dépérir. Dans notre monde ou se trouve le deuxième protagoniste comme vous le savez déjà les trois se superpose. Il existe encore d’autres mondes avec d’autres possibilités que nous vous laisserons découvrir.

Les entités

Dans les romans les âmes sont chassés dans d’autres mondes par des entités qui se nourrissent d’elle, laissant les corps vide sans substance.

Le libre arbitre

La série insiste sur la nécessité de l’accession à la maturité et à la connaissance pour franchir les étapes à une accession élevée.Le Bien et le MalDans His Dark Materiel, il est difficile de voir la limite entre les notions de bien et de mal. Le concept de Yin et Yan y est retrouvé en chaque chose et chaque protagoniste comme dans les quêtes de Lord Asriel ou la terrifiante Madame Coulter qui peuvent être capable des pires actes pour arriver à une quête personnelle (prendre possession de la connaissance pour conquérir et dominer les plans astraux, notamment en s’en prenant au haute autorité de Lumière) ou se montrer doué d’humanité profonde lorsque leur sensibilité est mise à rude épreuve avec Lyra.

Le Mensonge et la Vérité

Le mensonge est au centre de l’histoire. Tout n’est qu’apparence. Les secrets de la Poussière et des autres mondes sont cachés aux yeux de tous par les instances religieuses. Ce qui est montré est ce qui est acceptable par la conscience humaine. Cependant, certains protagonistes veulent tendre à atteindre la Vérité sur le monde et la création.

La science rejoint l’ésotérismeLa connaissance et la véracité de la science ne finissent pas par démontrer ce qui ne s’explique pas mais par valider des thèses mystiques et théologiques. Lord Asriel vient bouleverser la vie de son collège à apportant les preuves de l’existence de la Poussière et de ce fait des mondes parallèles. Dans la série, les théories quantiques, des particules élémentaires et autres théories des cordes finissent par apporter la Lumière sur ce qui est invisible à l’œil humain mais existant.

Les romans de Philippe Pullman sont une ode à la réflexion sur l’humanité dans sa perception du monde astral et de l’Éveil, en amenant le lecteur à réinventer son propre monde en suivant le parcourt de deux adolescent à la recherche de l’Eden en accueillant la Lumière et ses bienfaits pour ce qu’elle a de plus authentique sans être dénature par la main de l’homme dans sa parole et sa forme.

Alec, Raphael et Alicia

#enquetedelumiere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *