Welcome

L’importance de l’imagination infantile

Lorsque nous nous incarnons, voici ce qu’il se passe :

Une âme choisit une matrice génétique pour venir s’incarner à l’âge de 2 mois in utéro. Durant les mois de gestation, l’âme oublie ses connaissances astrales.

L’enfant vient au monde pur et prêt à tester la densité terrestre en tant qu’incarnat. Durant ses 7 premières années de vie, l’incarnat a encore accès à ses capacités d’âme. Elle voit, entend et ressent les êtres de l’autre côté.

Combien d’entre nous ont déjà joué avec un être imaginaire que nos parents ne pouvaient pas voir et dont nous étions sûr de l’existence…?

L’imagination dont font preuves les enfants sont leur passerelle avec le monde astral. L’imagination, c’est la puissance du pouvoir créateur que nous possédons tous mais que nous avons oublié en grandissant.

Quels sont les facteurs qui nous font oublier les mondes invisibles et notre pouvoir créateur?

  • Les croyances limitantes des adultes qui s’immiscent dans notre esprit :

Ça n’existe pas ! C’est ton imagination ! Tu es trop grand pour croire à cela !, etc.

  • La venue de l’identité ou Ego : Vers l’âge de 7 ans nous commençons à nous identifier de manière terrestre. Nous devenons un être à part entière, incarné, qui pense être coupé de l’astral. C’est à cette âge que la densité terrestre prend le pas sur l’astral. La venue de l’identité ou Ego nous coupe de nos capacités pour la plupart d’entre nous.
  • La croyance : Selon votre religion ou dogme à l’âge adulte, cela peut réduire vos chances d’éveil car cela bride votre champs des possibles. Les personnes non croyantes sont les plus éloignées d’une possibilité car leur quotidien est ancré uniquement sur ce qu’ils perçoivent de la matière.

Comment permettre aux enfants de garder leur connexion avec l’astral ?

  • Lorsqu’ils vous racontent leurs histoires, prêtez-y attention. Soyez à l’écoute des récits de vos enfants car ils sont sûrement très “Vrais”. Veillez à prendre au sérieux leurs histoires de “monstre tapis dans le noir”. Vos enfants perçoivent mieux que vous les mondes invisibles.
  • Encouragez leur imagination par des jeux de simulation (jeux où il s’agit de jouer un personnage dans une histoire)
  • Lisez ou regardez avec eux des dessins animés stimulant l’imaginaire (Légendes, croyances, animaux fabuleux, etc.)
  • Laissez-les s’exprimer par divers outils (l’écriture, le dessin, les récits, etc.). Pourquoi ne pas leur demander de vous raconter eux-même leurs histoires.
  • Donnez-leur un espace à eux, où ils pourront créer leur monde.
  • S’ils vous parlent d’un ami imaginaire, demandez-leur son nom et à quoi il ressemble. Intéressez-vous à leur ami imaginaire car cela pourrait vous surprendre.

(ex: Mon fils de 2 ans prononce le nom de ses guides sans que je les lui ai appris et me les décrit. Il me dit “il y a un ange et il a 4 ailes. Et il y a le dragon !”, puis il grogne pour le refaire )

Les enfants : Proies faciles pour le bas astral

Les enfants peuvent être des proies faciles pour le bas astral pour plusieurs raisons :

  • Lorsqu’un enfant se sent seul ou en souffrance, il va facilement accepter la présence d’une entité.
  • L’enfant n’a pas forcement conscience du bien et du mal.
  • Les parents ou adultes ne sont souvent d’aucun secours pour l’enfant car ils ne le croient pas.

Comment aider son enfant ?

  • Apprenez-lui la différence entre le bien et le mal.
  • Sociabilisez votre enfant et veillez à ce qu’il ne soit pas isolé ou persécuté humainement.
  • Faites-lui comprendre qu’il peut se défendre en jouant à des jeux de simulation où boucliers, armures et épées sont au rendez-vous. Faites-lui prendre conscience de son propre pouvoir de protection. Les univers “Magiques” ou de “Super-héros” sont parfaits pour ça.
  • Faites-lui comprendre que vous serez toujours à son écoute et que si papa ou maman doit intervenir pour écarter le mal, il le fera et qu’il n’a rien à craindre. Savoir communiquer et écouter est la clef de toute relation saine.

Certains d’entre nous n’ont pas oubliés :

Si vous êtes dans ce cas c’est que vous faites partie des enfants qui ont déjà grandi avec une éducation différente, dont de nombreuses croyances limitantes étaient exclues ou que vous avez refusé de prendre celles de vos parents (ce qui est plus mon cas).

A l’âge de 7 ans donc, malgré le monde qui vous entoure, vous avez continué tout comme moi à “Croire” aux mondes invisibles et aux êtres qui vivent dans ces plans. Mais je suppose, comme beaucoup d’entre nous, que vous ne l’affichiez pas au grand jour.

Et bien, sachez que cela change aujourd’hui ! Nous sommes de plus en plus à partager nos expériences et nos croyances. Il est temps de briser la loi du silence et de la peur à ce sujet. Plus nous maîtriserons nos connaissances de l’astral, plus nous pourrons vivre en harmonie avec et nous sécuriser (nous et notre famille).

Aujourd’hui et de tout temps je me plairai toujours à dire que je suis une grande enfant qui ne cesse de rêver dans ce monde qui s’éveille. Et vous?

Nota bene:

1 Si vous souhaitez voir, entendre et ressentir de nouveau les êtres de l’astral, apprenez à redécouvrir le monde avec vos yeux d’enfant.

2 Les jeux de rôles ou jeux de simulation existent à tout âge, n’hésitez pas à en faire l’expérience et à réveiller l’enfant qui dort en vous.

#enquetedelumiere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *