Welcome

La communication astrale et ses dangers

De tout temps les hommes ont communiqué avec les êtres du monde astral. A travers plusieurs outils, nous avons pu récupérer des données et des enseignements pour notre propre âme ou pour l’Humanité. Converser avec les êtres qui vivent dans les plans est donc très enrichissant mais cela est-il pour autant sans danger ?

Si la Lumière existe et que vous croyez en elle, qu’elle peut interagir avec vous, pensez bien que les être du Bas Astral peuvent en faire tout autant. Quel que soit votre support ou outils de communication il est donc primordial, avant de commencer à essayer de communiquer avec l’astral, d’apprendre à se protéger et d’entretenir ses protections au quotidien. Il existe également des protocoles de protection propres à chaque outils et à chaque pratique.

Quand vous utilisez des moyens de communication astrale il peut y avoir 2 types d’interlocuteurs au bout de la ligne : soit un être de l’astral (Lumière, Neutre ou Ombre), soit votre Moi supérieur. Il est donc important de savoir comment et à qui effectuer son appel dans l’astral pour qu’il arrive au bon destinataire.

Le Bas Astral est à l’affût de vos demandes de communication avec l’astral. Aussi se feront-ils un plaisir de répondre à votre appel en premier, bloquant l’accès à votre moi supérieur et réduisant au silence vos guides.

Quels sont les différents type de communication et quels en sont les risques?

La communication avec un outils :

  • Le Oui / Non (avec le verre, avec les stylos, avec le pendule humain, etc.) : Les risques sont similaire au Ouija. (Voir plus bas)
  • La cartomancie, rune, yi-king ou outils de présages : Bien souvent nous pensons à tort que c’est une pratique anodine et sans conséquences. Pourtant, nous avons vu dans certains de nos cas qu’il pouvait y en avoir. La plupart du temps lorsque vous cherchez des réponses avec un jeu de Tarot, c’est par intuition qu’un être de l’astral va vous pousser à piocher telle ou telle carte. Les entités négatives adorent se jouer des cartomanciens car justement c’est une pratique où la plupart des gens ne se méfient pas. Elles se plaisent ainsi à intervenir dans votre libre arbitre et à vous pousser à commettre des actes qui impacteront de manière significative votre vie actuelle ou votre karma.
  • TCI, ou Transcommunication Instrumentale de son nom complet : La technologie au service de l’ésotérisme, mais attention, le danger d’inviter un être du Bas Astral reste entier si vous ne prenez pas garde. Comme tous les autres outils, la TCI attire aussi les créatures qui ne nous veulent pas du bien, et elles vont s’en servir. Si en effet la TCI reste moins dangereuse que l’écriture automatique par exemple car notre corps n’est pas le média utilisé pour les laisser poser leurs messages, ils peuvent profiter de ce moment pour tenter une autre approche que vous ne verrez pas, car votre concentration sera fixée sur le matériel et non sur ce que vous pouvez ressentir. A utiliser avec précaution, donc.
  • Le pendule : Lorsque vous utilisez un pendule il faut définir à l’avance lequel de vos guides va être son gardien afin que tout être négatif ne puisse le subtiliser sans son accord et risque de représailles. SI vous ne faite pas cela, tout être disposé à vous répondre se fera un plaisir d’intervenir. Quand un être astral vous répond au pendule il va utiliser une partie de vos lignes énergétiques pour envoyer des influx d’énergie. Par le biais de votre main qui tient le pendule, elle va le faire osciller pour vous répondre. Durant un temps vous partagez donc l’énergie de l’être avec qui vous discutez.
  • Le Ouija : L’outil que vous connaissez tous comme le plus dangereux, et non sans raison. Il est fortement représenté dans les films d’horreur. Actuellement, le Ouija est pourtant vendu de manière anodine par des sociétés de jeux ou des boutiques ésotérique comme un objet anodin. Quelle erreur de leur part… Si vous pensez que les films d’horreurs exagèrent, sachez que nous avons déjà travaillé sur des cas de manifestations post-utilisations d’une planche Ouija. Les utilisateurs, bien souvent, prennent cet outil pour une forme de jeux amusant sans conséquence ou alors succombent à l’appel de vouloir communiquer avec un défunt. Malheureusement il est rare que ce type de séance se termine bien. (La plupart du temps l’entité néfaste reste en plus ancré dans l’objet utilisé.)

La communication par la transe :

  • Transe chamanique grâce aux tambours : Si vous ne la maîtrisez pas, la transe peut vous emmener voyager dans divers plans et pas que des Lumineux. De plus, de nombreux chamans croient que les entités ne sont ni bonnes ni mauvaises et invitent bien souvent dans leurs séances des démons ou entités.
  • Transe grâce aux scarifications ritualistes : Outre le fait que cela me semble non respectueux de son corps, le sang appelle les démons donc je pense que c’est l’une des pratiques les plus dangereuses. A moins, bien sûr, que cela soit dans votre intention de rentrer en contact avec le bas astral.

La communication grâce aux capacités d’âme :

  • La clair audiance : Obtenir la clair audiance parait très attrayant d’un point de vue ésotérique. La plupart des incarnats que j’ai en séance le souhaitent ardemment: communiquer par la pensée avec les êtres de l’astral. Et pourtant ce n’est pas sans danger. Ici il s’agit pour le pratiquant d’effectuer le bon numéro pour avoir le bon interlocuteur au bout de la ligne et si possible en toute protection.
  • L’écriture intuitive : Ici il s’agit de retranscrire de manière manuscrite ce que l’on entend par la clair audiance. Le danger est donc similaire à celle-ci. Je rajouterais qu’il faut quand même s’assurer de ne pas passer en écriture automatique sinon les risques sont différents.

L’emprunt corporelle :

  • L’écriture automatique : Il s’agit donc ici de laisser complètement votre main à la disposition d’un être astral afin qu’il puisse l’utiliser pour écrire ou dessiner à sa guise. Autant vous dire que c’est dans l’astral comme si on enfilait votre main comme une chaussette. On vous emprunte donc, durant un temps, un bout de votre véhicule, y laissant empreintes énergétiques et résidus. Autant souhaiter pour vous que ce soit un être de Lumière qui le fasse.
  • La canalisation direct (par le chakra coronal) : Ici il s’agit de laisser votre chakra coronal ouvert pour laisser intentionnellement un être de l’astral emprunter une partie de votre corps qui vous permet la communication. Autant dire que durant un instant l’être s’insinue dans une partie de votre corps de votre plein gré. Si une créature du Bas Astral venait donc à vous emprunter, il pourrait enseigner par votre biais la fausse Lumière, vous laisser des marqueurs ou dépôts, voir même vous dégager et emprunter définitivement le corps.

Dans tous les cas de communication, si vous ne vous êtes pas assez bien protégé et qu’il vous arrive un pépin, vous savez qui contacter. Mais l’équipe préférera vous savoir à l’abri du danger et prévenu avant que vous tentiez de faire quoi que se soit de non réfléchi plutôt que de devoir voler à votre secours.

N’oubliez jamais que nous ne possédons pas l’entière connaissance du monde astral et que nous devons tous, je dis bien tous, rester alerte et précautionneux sur nos pratiques. L’abus d’ego ou de sentiments de sécurité éteint la vigilance de l’âme et cela nous met en danger inutilement.

Prenez soin de vous, de votre corps, de votre esprit et de votre âme. Faites les choses avec responsabilité. Toute pratique ésotérique demande un enseignement juste et complet afin de pouvoir, en toute conscience, pratiquer dans la maîtrise de l’arcane.

#enquetedelumiere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *