Welcome

Le trèfle à quatre feuille

Le trèfle à quatre feuilles est considéré comme une plante porte-bonheur par sa rareté. Elle est considérée comme telle depuis l’Antiquité dans différentes civilisations.

Le trèfle à quatre feuilles (« à quatre folioles » en botanique ) est une mutation, relativement rare, du trèfle blanc qui lui donne des feuilles exceptionnellement composées de quatre folioles ou plus au lieu des trois habituelles.

Quel est sont origine astrale ?

Le trèfle à quatre feuilles a été créé par amour par “Isis” la conjointe de l’Archange Raphaël dans le but de mettre en Lumière la rareté et le précieux des quatre Archéons (l’Archange Michael, l’Archange Gabriel, l’archange Raphaël et l’Archange Uriel). Chacune des pétales représentent leurs puissances, leurs énergies et leurs protections sur ce monde. Soyez heureux lorsque vous en trouvez un. Cela veut dire que vous êtes protégés par leurs soins et leurs bénédictions. C’est donc une grande chance d’en trouver un.

La perception du trèfle à quatre feuille dans les différentes civilisations

Les Romains les utilisaient comme antidote contre les morsures de serpent et comme élixir d’amour. Durant l’Antiquité s’est développée la « théorie des signatures » selon laquelle la forme des plantes était révélatrice de leurs bienfaits. On pensait que la forme en cœur des folioles du trèfle à quatre feuilles permettait d’activer ou d’accroître le sentiment amoureux.

Les druides celtes pensaient que les personnes détenant un trèfle à quatre feuilles étaient capables de démasquer les démons et de faire fuir les mauvais esprits. (finalement c’était eux qui était le plus proche de la “Véritas”)

Dans la culture chinoise, posséder un trèfle à quatre feuilles était synonyme de chance.

Au Moyen Âge, avoir un trèfle à quatre feuilles permettait d’avoir du bonheur et de la richesse toute la vie.

En Afrique, le chef de la tribu des Abourés (tribu du Sud-Est de la Côte d’Ivoire) était la personne qui possédait un trèfle à quatre feuilles.

Dans la culture chrétienne, chaque foliole était une vertu : l’espérance, la foi, la charité et la chance.

De même, dans la culture anglo-saxonne, les forces associées à chaque foliole sont la richesse, la renommée, l’amour et la santé.

Savez-vous quelles sont les chances de récolter un trèfle à quatre folioles ?

Eh bien, on en compte un… pour 10 000 trèfles à trois feuilles. Ne vous découragez pas.

#enquetedelumiere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *