Welcome

L’EGO, ce compagnon de vie dure à dompter

L’Ego c’est quoi ?

C’est notre plus grande illusion.

Nous sommes persuadés que l’Ego existe, mais c’est faux. L’ego nous fait croire qu’il existe. L’être humain s’identifie à sa pensée et croit que ce qu’il pense c’est ce qu’il est. L’Ego c’est un ensemble d’idées et de croyances que l’on a sur nous-mêmes, d’émotions et d’expériences vécues par lesquelles on se définit et s’identifie.

L’ego c’est moi/je.

L’Ego c’est ce qui fait croire que nous existons indépendamment du reste du monde et ce qui installe une barrière entre nous et les autres Ego (individu). L’Ego donne naissance à la division. L’Ego véhicule également le principe de permanence, alors que dans l’univers tout est changement. L’Ego s’attache à tout et préserve la permanence (l’attachement aux objets matériels, à notre nom, à la vie, aux succès, à l’aspect physique…). Il crée la peur de l’inconnu et déteste que l’on sorte de notre zone de confort et de nos croyances limitantes. L’Ego détourne du moment présent. L’Ego existe dans la temporalité, lorsque l’on se projette dans le futur, qu’on est perdu dans nos rêveries ou qu’on ressasse le passé. L’Ego vit soit au passé, soit au conditionnel, soit au futur, mais jamais au présent.

Vivre dans l’instant présent, c’est vivre pleinement en accord avec son âme.

Comment se manifeste t il ?

L’Ego se nourrit de l’approbation des autres, notamment dans tout ce qui va lui faire confirmer son sentiment d’importance d’exister individuellement (les compliments, les flatteries…). Ainsi quand la personne a des remontrances elle se sent blessée dans son Ego. L’Ego se plait dans le sentiment de supériorité et d’esprit de compétition. Quand d’autres individus sont meilleurs, la personne qui nourrit son Ego va se sentir amoindrie. L’Ego aime s’opposer (aux personnes, aux idées…). Il aime accumuler les biens matériels et l’argent. La personne ciblée ne va jamais se sentir satisfaite et frustrée. L’Ego adore le « Jugement » (jugement de valeur). La personne se sent supérieure aux autres. L’Ego aime la sécurité, mais nous ne sommes jamais en sécurité ce qui génère « les peurs ». L’Ego est dans la quête du toujours plus jamais satisfait !

Comment sortir de l’Ego ?

  • Ne plus vivre selon le regard des autres et selon les standards : Nous sommes tous différents (aptitudes, corps, patrimoine génétique, etc.). Il est donc vain de se comparer et de se mettre en compétition.Vivez dans l’action, focaliser vous sur le moment. Vous oublierez les gens autour de vous. Vous vivrez pleinement dans le présent.
  • Vivre par et pour soi-même dans une unicité : En comprenant que l’on est différent, on comprend également qu’on peut s’enrichir les uns les autres. Aucun n’est supérieur à l’autre, il possède seulement d’autres choses que moi et inversement, nous allons ainsi pouvoir partager. Le partage c’est l’unicité de l’humanité. Nous existons dans un groupement social sans avoir besoin d’écraser les autres, mais en y apportant notre pierre à l’édifice.
  • Vivre l’instant présent : Apprenez à canaliser votre Ego. Il ne s’agit pas de le combattre. Mais de lui dire ça va je t’ai entendu, mais je vais faire comme ça maintenant parce que c’est mieux pour moi. Prenez le temps d’observer vos réactions ou pensées avant d’agir. Vous pouvez aussi calmer le flot de vos pensées par la méditation, la nature ou le sport. Vivez maintenant.
  • Arrêter de pratiquer le Jugement : Nous avons tous des valeurs différentes. Nos actions découlent de nos valeurs. Les gens qui jugent le font en fonction de leurs systèmes de valeur. Nos valeurs sont les plus vraies pour nous. Apprenez à considérer le point de vue différent des autres et juste à accepter qu’ils aient d’autres valeurs que les vôtres.
  • Arrêter de se comparer aux autres : L’Ego se plait à se comparer aux autres. Seulement votre état émotionnel peut fluctuer en fonction de votre perception d’une situation où vous vous mettez en balance avec autrui (il est meilleur que moi…). Et si on est meilleur, l’Ego va se sentir flatter et on se sentira bien, mais sur du court terme, finalement jamais satisfait. Nous sommes tous différents: croyances, valeurs, forces, faiblesses, chaque personne est unique. Aussi il est vain de se comparer aux autres. Au lieu de vous comparer aux autres, comparez-vous à celui que vous étiez hier et permettez-vous de devenir meilleur aujourd’hui.
  • Apprendre à se détacher du monde matériel : Nous avons besoin d’un minimum pour vivre. La société de nos jours joue sur les faiblesses de l’Ego. Nous consommons toujours plus en exploitant notre chère planète. De plus lorsque nous partirons, tout ces biens (finances et objets) ne nous appartiendront plus. Notre âme est libre de cela. Pour vivre en harmonie avec elle, il s’agit de retrouver une vie simple en accord avec ce que la nature nous a donné.
  • Apprendre à se détacher de la permanence : La vie et l’Univers sont en permanence en changement. Aussi se focaliser sur la constance rend malheureux. Il faut « accepter » ce qui vient à soi à chaque instant avec le regard de l’émerveillement. Il n’y a ni événement négatif ni événement positif. Tout est parfait. L’univers vous amène toujours ce qu’il a de mieux pour vous.
  • Sortez de votre zone de confort et affrontez sa peur de l’inconnu : Les belles choses de la vie se passent en dehors de votre zone de confort. L’Ego aime s’y plaire. Ne restez plus frustré, osez vous lancer dans l’inconnu. Arrêtez d’anticiper, vivez le moment présent pleinement.

Apprendre à comprendre son « Ego » c’est reconnaître ses mécanismes de fonctionnement et de s’en libérer pour devenir « Vous-même ».

#EnQuêteDeLumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *