Welcome

La purification par l’encens et la sauge.

L’utilisation de l’encens est un grand incontournable dans le protocole de purification, cela n’est plus à prouver. Mais le vaste choix des matières premières, leurs natures et leur procédé d’utilisation laissent souvent les pratiquants dans un flou artistique qui peut s’avérer ennuyeux, voire dangereux selon ce qu’ils souhaitent obtenir.

Bien entendu, s’il s’agit simplement d’apporter plus de calme et de légèreté dans l’environnement, les erreurs sont rarement graves, néanmoins, si on programme une purification ou mieux, un véritable dégagement, un encens ou une substance mal utilisée peut provoquer une catastrophe en chaîne qui deviendra de plus en plus difficile à endiguer.

Je vous propose ici quelques premières notions qui, je l’espère, pourront vous permettre de vous servir de « l’arme encens » à bon escient.

Tout d’abord, les éléments essentiels d’un encens de bonne qualité sont la qualité même des produits de base.Oubliez les mélanges tout faits qu’on trouve dans le commerce : ils sont aux mieux inefficaces, aux pires toxiques.

Purifier par fumigation :

La Sauge (feuilles sèches) :

On connaît tous la sauge et ses effets bienfaiteurs. Mais ne nous leurrons pas, la sauge a ses limites et elle ne sera jamais assez puissante pour faire partir une entité. Elle est cependant un très bon outil d’entretien à utiliser sans modération. Son effet principal est de rendre le « terrain » impropre à l’installation des larves (résidus émotionnels négatifs et/ou embryons d’entités errantes et déviantes) des énergies négatives.

Passez la sauge en longeant les murs. Lorsque vous arrivez à une ouverture (fenêtre ou porte) faites en le contour en tournant vers votre bras gauche, reproduisez 3 fois de suite l’opération (les mouvements vers la gauche ferment alors que les mouvements vers la droite ouvrent. Le but ici est de verrouiller les ouvertures de la demeure.) Lorsque vous arrivez dans des angles badigeonnez de haut en bas.

Le Sang-Dragon (résine) :

Attention : cet encens n’est à utiliser pur sous aucun prétexte. Il est prévu pour être mélangé, et inscrit dans un véritable rituel de purification. Son effet principal est l’altération des charges négatives par le biais d’une excitation énergétique, comme beaucoup d’autres, mais celui-ci a une furieuse tendance à agacer passablement les entités. Comme j’aime à le dire, cet encens « va droit au but ». Il les agace, les poussant ainsi à l’erreur. Mais il faut pouvoir « répondre » a cette erreur. A utiliser donc, avec la plus grande prudence et préparation.

Aloes (latex) :

Attention ! Les égyptiens, jadis, en faisaient usage, c’est vrai. Mais ils pensaient que cette plante avait le pouvoir de repousser les entités, alors qu’en réalité, ils les nourrissaient, les rendant plus fortes à chaque fois. L’aloes est lumière. C’est une plante aux nombreux bienfaits. Mais dans le cadre d’un dégagement, il ne servira que pour piéger les entités/ larves/ ect… qui, attirées par cette nourriture, se dirigeront droit dessus. Si aucune autre plante ou substrat démonofuge n’est présent… et bien bon appétit et à bientôt. L’aloes est un encens de choix si l’on souhaite attirer ses cibles vers un endroit précis.

Le Benjoin blanc de Sumatra (résines) :

Son odeur a tendance à rester, mais par chance, elle n’est pas désagréable. Il est très souvent utilisé et reste un bon encens de purification. Mais du fait qu’il soit le résultat d’un mélange, son action est néanmoins plutôt moindre. Cela dit, on peut s’en servir contre les larves et les charges négatives, il fera son travail. C’est l’encens le plus adapter pour votre quotidien.

L’Asa Foetida (résine) :

Ici, nous avons un encens extrêmement efficace, et qu’on peut utiliser seul. Rares sont les entités qui y résistent. Son odeur est désagréable, mais son efficacité en fait l’un des meilleurs encens à utiliser dans le cadre d’un dégagement. Il n’est pas le seul, bien sûr, mais j’en mets dans la plupart de mes mélanges. La réactivité des charges lorsque cet encens brûle est immédiate.

#EnQuêteDeLumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *